Air Liquide et le chariot à hydrogène

news-forklift-06082016-banner

Le spécialiste français des gaz industriels a fourni et exploite une station d’hydrogène permettant d’alimenter les 46 chariots élévateurs de Prelocentre sur son site de Saint-Cyr-en-Val (Orléans). Ce prestataire logistique, qui assure la préparation et la livraison de fruits et légumes pour les magasins Grand Frais à l’ouest de la diagonale Toulouse-Lille, est le premier à disposer en Europe d’une plateforme tout hydrogène.

La station d’hydrogène d’Air Liquide permet de recharger un chariot « en 3 minutes seulement pour une autonomie moyenne de 8 heures », assure le groupe. Cette borne a été co-financée par le partenariat public-privé du FCHJU (Fuel Cells and Hydrogen Joint Undertaking) dans le cadre du projet HyLIFT-Europe.

Le choix de cette énergie permet une autonomie supérieure des chariots, un temps de recharge réduit et une sécurité accrue pour les caristes qui n’ont plus besoin de manipuler les lourdes batteries.

L’usage de l’hydrogène pour les plateformes logistiques est déjà développé aux États-Unis et au Canada avec plus de 10 000 chariots fonctionnant à l’hydrogène à ce jour.

En France, Air Liquide assure déjà le remplissage de chariots élévateurs pour IKEA, sur sa sa plateforme de Saint-Quentin-Fallavier, près de Lyon.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting