Air Liquide va ajouter deux stations en Ile de France

A l’occasion de la visite à la station du Pont de l’Alma du Président de la Corée du Sud, Moon Jae-In, qui était de passage en France, le PDG d’Air Liquide a fait un point sur l’engagement du groupe en faveur du déploiement de l’infrastructure hydrogène pour la mobilité. Ainsi, il a évoqué l’installation de 4 nouvelles stations en Corée. Le pays a récemment annoncé sa volonté d’accélérer le développement de la filière hydrogène dans la mobilité et d’investir environ 2 milliards d’euros. Air Liquide participera à la mise en place opérationnelle de ce plan, qui a pour vocation d’encourager la mise en place de partenariats public-privé avec un objectif de déploiement de 310 stations et 16.000 véhicules à hydrogène à travers le pays d’ici à 2022. .

L’autre annonce du jour concerne l’arrivée programmée de 2 nouvelles stations en Ile de France. Alors que trois stations à hydrogène sont opérationnelles à Paris et en périphérie (Place de l’Alma, à l’aéroport d’Orly et à Versailles), Air Liquide va compléter ce dispositif qui sera complété par deux nouvelles stations en région parisienne. L’emplacement n’a pas été précisé, mais on sait que la zone de Roissy est à l’étude.

Cette annonce intervient alors que la France compte désormais une vingtaine de stations, dont près de 50 % conçues et installées par Air Liquide, que ce soit pour des véhicules légers ou pour des véhicules utilitaires comme les chariots élévateurs pour plateformes logistiques. Le groupe rappelle qu’on dénombre environ 300 véhicules électriques à hydrogène en circulation dans l’hexagone, dont 100 taxis hype à Paris (Hyundai ix35 et Toyota Mirai).

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting