Bosch avance de front sur l’électrique et l’hydrogène

Lors de la présentation de ses résultats, le groupe a évoqué sa stratégie dans l’électromobilité. En 2017, il a remporté 20 commandes portant sur la fabrication en série de systèmes d’entraînement électriques, pour une valeur totale de 4 milliards d’euros. Bosch table, à compter de 2020, sur le développement d’un marché de masse pour les véhicules électriques et entend en devenir leader.

Mais, l’équipementier ne mise que pas que sur le véhicule à batterie. Il croit aussi au potentiel de la pile à combustible. C’est un domaine qu’il essaie de pousser en Chine pour les véhicules utilitaires, aux côtés de la start-up américaine Nikola Motor Company et de l’entreprise chinoise Weichai Power. Il est d’ailleurs à noter que Bosch et Weichai font tous deux partie de l’Hydrogen Council.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting