Bosch s’intéresse à l’hydrogène pour les applications « off road »

1-BEG-21618

Le leader mondial de l’équipement auto participe actuellement à un test, mené en Allemagne. Un tracteur à bagages d’aéroport a été équipé d’un range extender sous la forme d’une pile à combustible, dans le cadre du projet « Innovative regenerativer On-Board-Energiewandler » (InnoROBE – Convertisseur d’énergie embarqué innovant).

Bosch Engineering fournit le calculateur Fuel Cell Control Unit (FCCU), l’un des composants clés du système de pile à combustible. Ce contrôleur, qui associe du matériel standard issu de la fabrication automobile en grande série et un logiciel développé spécifiquement, pilote le système global avec une régulation intégrée de l’hydrogène, de l’air et du fluide réfrigérant. Les ingénieurs de Bosch ont étudié les conditions d’utilisation des véhicules, la durée d’utilisation, les spécifications de recharge et de nombreuses autres exigences afin de déterminer des paramètres tels que la taille de la batterie, la puissance de l’entraînement par pile à combustible et les dimensions du réservoir d’hydrogène.

Grâce à cette technologie, les véhicules présentent l’avantage de disposer d’une grande autonomie et de se recharger en quelques minutes. Le tracteur à bagages équipé d’une pile à combustible circule pendant 8 heures d’affilée…

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting