Bus à hydrogène : ils font leur entrée dans les appels d’offres

Repéré sur le Bulletin Officiel des Annonces des Marchés Publics (BOAMP), « un accord-cadre relatif à l’acquisition de véhicules neufs de différentes catégories et de matériels accessoires pour le transport urbain et interurbain de voyageurs » vient d’être édité par la Centrale d’Achat des Transports Publics (CATP). Il confirme l’intérêt de la France pour l’hydrogène, car des lots concernant des bus avec pile à combustible de longueurs différentes (10,5 m, 12 m et 18 m) sont officiellement lancés. D’une durée de 24 mois, et reconductible, les contrats s’inscrivent dans un projet/programme financé par des fonds de l’Union européenne.

L’avis concerne aussi des bus micro-hybrides et au gaz fonctionnant de concert avec une technologie d’hybridation légère.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting