Symbio débarque dans le camion H2 en Californie

Dans le cadre d’un projet, le fabricant de piles à combustible a été sélectionné avec ses actionnaires pour participer au développement d’un camion à hydrogène.

C’est la commission de l’énergie de cet Etat qui a décidé de lancer le projet « Symbio H2 Central Valley Express », soutenu à hauteur de 2 millions de dollars. Il réunit également Faurecia et Michelin, ses deux actionnaires, ainsi que d’autres actionnaires. Il pour objet de développer un camion à hydrogène dont les performances seront équivalentes à celles d’un camion diesel de 15 litres, pour du transport régional. Avant fin 2023, le camion circulera pendant 12 mois sur un itinéraire de 650 kilomètres.

Traversant le territoire des services publics de gaz naturel californien, le camion utilisera les infrastructures d’hydrogène fournies notamment par Air Liquide, Shell et Trillium. Sur la base d’une plateforme Freightliner, Symbio intègrera un système de piles à combustible pour poids lourds long-courriers basé sur sa technologie StackPack, alors que Faurecia assurera le système de stockage d’hydrogène. Michelin fournira pour sa part des pneus faible résistance.

Ce projet de camion à hydrogène vise à soutenir l’état de Californie dans son objectif d’atteindre une économie neutre en carbone à d’ici 2045.   

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting