L’hydrogène s’affiche aux 24 h du Mans camions

Ce week end, Gaussin et GreenGT ont présenté au public leur camion à hydrogène. L’un est destiné à la course, l’autre au transport de marchandises.

Hydrogen today s’est rendu aux 24 h du Mans camions. C’est une manifestation qui respire la passion. Mais, ce n’est pas parce qu’on aime la mécanique qu’il faut rester insensible pour autant à la transition énergétique. Et précisément, les constructeurs présents (Iveco, Mercedes, Renault Trucks, Volvo, Scania) ont présenté des véhicules à énergies alternatives.

Un espace d’exposition (innovation Camp, en partenariat avec la FIA et Goodyear) a permis de découvrir des technologies telles que le gaz liquéfié, l’hybride rechargeable, l’électrique à batterie et l’hydrogène. Le camion développé par GreenGT dans le cadre du programme Cathyope faisait partie de l’expo. Rappelons que c’est un camion de 44 tonnes.

Dans cette vidéo, on le voit en en train de rouler, près du paddock. Le même camion a aussi bouclé en début de soirée un tour du circuit Bugatti. Et il a évolué en compagnie de la voiture de course MissionH24, elle aussi élaborée par GreenGT. C’est ce qu’on peut voir dans cette autre vidéo.

Mais, il fallait compter aussi avec Gaussin. Le spécialiste de la logistique, qui était venu aussi avec deux véhicules (un de 38 tonnes, l’autre de 75 tonnes) et un groupe électrogène H2, a fait le show avec son H2 racing truck. Ce camion, qui a roulé sur le parcours du Dakar en Arabie Saoudite, et qui a entamé par la suite un tour du monde, a donc fait étape au Mans. Il a pu rouler aussi sur le circuit Bugatti, samedi soir .

Christophe Gaussin aimerait participer aux 24 h du Mans camions. Mais, cela nécessite de revoir le véhicule. Sa garde au sol élevée, adaptée aux dunes du Dakar, ne convient pas à des courses sur circuit. Il faudra donc patienter, mais ce n’est qu’une question de temps.

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

H2Today / Seiya Consulting