Ce qu’il faut retenir des annonces d’Hyvolution

IMG_9162
Nous avons déjà consacré un certain nombre d’articles au congrès Hyvolution, qui se tenait les 4 et 5 février sur le thème de l’Hydrogène. Cet événement a permis d’éclairer les décideurs sur les évolutions de la filière, grâce au concours de 70 experts français et internationaux de premier rang.

On retiendra notamment les interventions de l’Ademe, pour qui l’hydrogène produit à partir de ressources renouvelables peut apporter une contribution importante à la transition vers un modèle énergétique décarboné, et celle de la DGEC Direction Générale de l’Energie et du Climat), qui a confirmé que la France allait proposer une feuille de route sur l’hydrogène (conformément à l’article 121 de la Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte).

Plus de 100 essais de véhicules à hydrogène ont été réalisés en conditions réelles, autour du parc floral de Paris-Vincennes : le Kangoo H2 de SymbioFCell et pour le 1ème fois en France les participants ont pu essayer la Toyota Mirai. A cette occasion, le constructeur Japonais a annoncé que les 1ères voitures seraient livrées en France fin 2016.

Autre annonce symbolique : La Poste a annoncé le début du déploiement de vélos fonctionnant à l’hydrogène sur le 1er semestre 2016 (10 vélos à Versailles, 12 vélos en Aquitaine). Ces deux-roues viendront compléter les autres véhicules à hydrogène déjà testés par l’entreprise publique.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting