Elogen massifie sa production d’électrolyseurs

Le leader technologique français de l’électrolyse PEM (membrane échangeuse de protons), annonce avoir franchi une étape clé de la massification de sa production.

Avec le soutien de l’Etat, du Conseil Régional d’Ile-de-France et de Bpifrance, Elogen a pu installer une nouvelle ligne d’assemblage de stacks sur le site des Ulis (Essonne). Celle-ci permet d’augmenter la capacité de production à 160 stacks par an, dotant ainsi Elogen de la plus grande capacité de production en France, soit 160 MW par an.

En parallèle, l’entreprise développe depuis plusieurs mois un projet de Gigafactory, avec pour ambition de produire, dès 2025, des stacks de grande capacité. Ce projet fait d’ailleurs partie des 15 dossiers pré-notifiés par le Gouvernement Français à la Commission Européenne dans le cadre de l’IPCEI de l’hydrogène. Après une première étape de conception de la future ligne de production de stacks, Elogen finalise actuellement le choix du site, en France.

Depuis son acquisition en 2020, le groupe GTT a investi près de 15 M€2 pour le développement d’Elogen. La société, qui vise un résultat brut d’exploitation à l’équilibre dès 2025, a des ambitions fortes. Elle a pour objectif de commercialiser, à horizon 2030, une capacité d’électrolyse d’au moins 400 MW par an. Cette capacité atteindrait plus d’1 GW si le projet de Gigafactory était retenu dans le cadre de l’IPCEI.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting