Lhyfe va produire de l’hydrogène vert aux Pays-Bas

La société française, qui vient d’inaugurer une plateforme de production à partir d’éoliennes off shore à Saint-Nazaire, va développer une usine de 200 MW à Delfzijl, dans la province de Groningue.

Pour Lhyfe, ce site est idéal pour la production d’hydrogène vert renouvelable, car il dispose d’un accès direct aux énergies renouvelables grâce à ses parcs éoliens offshore situés au large de la côte. Il se trouve que le site de Delfzijl abrite un important cluster industriel et chimique, qui est déjà un grand consommateur d’hydrogène en tant que matière première. Et ce besoin est appelé à croître considérablement dans le futur.

« L’usine de Lhyfe sera en mesure de fournir de l’hydrogène vert renouvelable à l’ensemble des Pays-Bas, ainsi qu’à des acheteurs potentiels en Allemagne et dans d’autres pays limitrophes », explique Luc Grare, responsable de l’Europe centrale et l’Europe de l’est au sein de la firme nantaise. Le pays ambitionne de devenir l’un des pionniers de l’hydrogène vert en Europe, en déployant une dorsale hydrogène au niveau national. De plus, dans un avenir proche, une ancienne caverne de sel sera convertie pour stocker l’hydrogène le long de la dorsale, afin de garantir un flux régulier aux utilisateurs industriels en cas d’indisponibilité de l’énergie renouvelable.

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

H2Today / Seiya Consulting