Haffner exporte son procédé au Portugal

Haffner Energy annonce avoir été sollicité par le leader sur le marché portugais de la production d’électricité à partir de la biomasse forestière résiduelle.

Greenvolt a soumis une offre pour la conversion d’une centrale avec la technologie HYNOCA développée par la PME de la Marne. Le projet comprend la collecte et l’utilisation de la biomasse locale, la production d’hydrogène renouvelable et la distribution d’hydrogène vert et de biochar. Ce processus innovant permettrait une empreinte carbone négative de -16 kg de CO2 par kg d’hydrogène produit.

Toujours selon Haffner, la station de production d’hydrogène vert utilisant le procédé HYNOCA aurait une capacité de 20 tonnes d’hydrogène vert par jour (équivalent à l’énergie verte requise pour 46 000 véhicules alimentés à l´hydrogène parcourant 15 000 km par an) et aurait une empreinte carbone négative de 320 tonnes de CO2 par jour (correspondant au CO2 émis par 73 000 voitures thermiques).

L’objectif est de répondre à l’ensemble des besoins régionaux en hydrogène vert des industriels et des collectivités, à un prix compétitif. L’excédent serait exporté, avec la possibilité de convertir également en électricité si nécessaire cet hydrogène renouvelable.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting