HDF va produire des piles à combustible de forte puissance à Bordeaux

Hydrogène de France annonce « la première usine au monde de fabrication en série de piles à combustible de forte puissance » à Bordeaux. Cette usine, d’une capacité de 50 MW de production annuelle, sera la première au monde à fabriquer en série des PAC de forte puissance (supérieure à 1 MW) basées sur la technologie PEM (membrane à échange de protons). Le site devrait ouvrir en 2022 avec à la clé une centaine d’emplois, pour un investissement de 15 M€.

HDF a signé un accord de transfert de technologie avec Ballard Power Systems. La société va donc intégrer les stacks (coeurs de pile) de cet acteur canadien de taille mondiale pour ses produits. La firme souligne que, grâce à la combinaison de son expertise et du retour d’expérience de son partenaire, « cette usine française de pile à combustible multi-mégawatt dispose d’une avance de plusieurs années ».

A moyen terme, l’usine montera en capacité pour produire plusieurs centaines de mégawatts.

 

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting