Hopium présente sa feuille de route

La marque fondée par le pilote Olivier Lombard estime pouvoir atteindre ses objectifs en 2025, avec la construction de son premier modèle, la Machina.

2021 a été une année importante pour la jeune entreprise, qui a présenté son premier prototype roulant en juin. Ce premier démonstrateur technique, destiné à valider les différents systèmes et sous-systèmes du véhicule, a recueilli « un très bon accueil, tant de la part de la communauté financière, que des médias et du grand public », selon Hopium. Dans la foulée, la marque a lancé la pré-réservation de 1 000 véhicules sur le modèle de Tesla. L’intégralité a été réservée dès septembre 2021, représentant un total de 0,4 M€ d’avances sur commandes et un chiffre d’affaires de 120 M€ à l’horizon 2025.

Hopium annonce de nouveaux prototypes à partir du 4e trimestre 2022. En parallèle, la marque va poursuivre le financement de ses activités à travers de nouvelles levées de fonds.

Le souhait d’Hopium est de constituer un écosystème de partenaires industriels de premier plan. Le constructeur a conclu des accords avec Plastic Omnium (pour développer le système de stockage d’hydrogène), et avec Saint-Gobain (pour les vitrages du véhicule). L’entreprise poursuit par ailleurs son plan de recrutement autour de l’équipe d’experts constituée en 2020. Elle s’est enrichie de 47 collaborateurs pour les fonctions opérationnelles clés (R&D de la pile à combustible, intégration des systèmes, conception du châssis, etc.) et les fonctions supports (Finance, RH, Marketing et Communication, etc.). Au 31 décembre 2021, l’effectif d’Hopium était constitué de 52 collaborateurs en France.

Au-delà de la propulsion hydrogène, Hopium souhaite doter la Machina des technologies les plus avancées. C’est pour cela qu’elle mise sur la blockchain, une technologie permettant de bénéficier de données précises sur l’impact écologique des véhicules, de créer un passeport numérique personnalisé, et d’obtenir une traçabilité de la chaîne d’approvisionnement. Cette activité sera développée aux Etats-Unis au sein de la filiale UNA BLOCKCHAIN.

En complément, la marque a fait l’acquisition en juin 2021 d’une société de droit allemand, renommée HOPIUM UG, dont le siège social est à Munich. Cette société a pour rôle de regrouper des compétences et expertises en matière de design et d’ingénierie au plus près d’un berceau historique de l’automobile européenne.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting