Hopium dépose 10 brevets pour sa voiture

Le constructeur français de véhicules haut de gamme à hydrogène annonce le dépôt de premiers brevets pour sa berline, l’Hopium Machina. Une démarche qui vise à garantir la protection des savoir-faire et la propriété de ses innovations technologiques.

Ces 10 demandes de brevets, déposées au premier semestre, portent sur un ensemble d’innovations, tant en termes d’optimisation, d’efficience, de durabilité et d’impact environnemental du système de pile à combustible haute puissance, que de design intérieur (comprenant les interfaces et l’expérience utilisateur) et extérieur.

« Ces dépôts de demandes de brevets constituent un nouveau pallier dans la réalisation de notre vision pionnière », commente Olivier Lombard, fondateur et CEO d’Hopium. Et de souligner : « cette démarche cristallise les efforts de nos talents et concrétise notre avance technologique ».

D’autres séries de brevets, en cours d’étude, devraient être déposées avant la fin de l’année 2022.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting