First Hydrogen vise l’Amérique du Nord

Basée à Vancouver et à Londres, l’entreprise annonce l’expansion de ses plans de production d’hydrogène vert au marché nord-américain. L’accent initial sera toutefois mis sur le Canada.

First Hydrogen, qui développe un utilitaire à l’hydrogène (avec comme partenaires la société d’ingénierie automobile AVL et le fabricant de piles Ballard), entend proposer un service complet. C’est à dire : le véhicule, les stations et l’hydrogène vert qui va avec.

Le Canada est un pays idéal pour démarrer l’activité, en raison de ses énormes ressources en énergie renouvelable (hydroélectricité, solaire et éolienne) qui peuvent être utilisées pour produire de l’hydrogène vert . Par ailleurs, le 11 juillet dernier, le gouvernement a annoncé son premier programme d’incitation à l’achat pour les véhicules à émissions nulles de poids moyen et lourd (le programme iMHZEV fournira un financement de 547,5 millions de dollars sur quatre ans).

L’expansion en Amérique du Nord fait partie de la stratégie de First Hydrogen, qui privilégie les régions bénéficiant d’un soutien politique fort en faveur de l’hydrogène vert.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting