Raven et Chart collaborent sur l’hydrogène et le CO2

C’est un partenariat entre un nouveau venu dans l’hydrogène et un acteur du monde gazier qui a l’expertise de la liquéfaction et du stockage du CO2. Leur association va permettre de rendre plus vertueuse la production de H2 à base de déchets.

Raven SR est une entreprise du Wyoming qui a développé un process de vaporeformage pour obtenir de l’hydrogène ainsi que des carburants synthétiques à partir de déchets (verts, organiques) et de gaz (issu de déchets et de puits naturels). Celui-ci génère du CO2, qui est capturé au passage. Raven indique du reste que la production d’hydrogène est bas carbone et affiche même un bilan carbone négatif.

Le deal avec Chart va permettre justement de liquéfier ce dioxyde de carbone et lui trouver des débouchés. Le groupe, qui maîtrise toute la chaîne de liquéfaction, est aussi un acteur du monde de l’hydrogène. Dans le cadre du protocole d’accord avec Raven SR, Chart va appliquer son procédé cryogénique de capture de carbone et ses solutions de stockage de CO2 et d’hydrogène.

Ce partenariat va permettre à la fois d’optimiser la production d’hydrogène et de valoriser le CO2 capturé.

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

H2Today / Seiya Consulting