Hyundai continue (évidemment) à développer l’hydrogène

Logo Hyundai

Des rumeurs autour de problèmes rencontrés par le constructeur coréen dans le développement de sa pile de troisième génération ont suscité des commentaires, au point que certains sites – dont un Pro-Tesla – ont conclu que l’hydrogène serait abandonné. Ben non.

Selon le Maeil Kyongje (le principal quotidien économique coréen), il y a bien un problème au niveau de la membrane. Et il ne serait pas résolu. Pour autant, « Hyundai Motor Company a souligné qu’il n’y avait aucun problème avec le calendrier de développement des piles à combustible de prochaine génération et que le lancement d’un nouveau véhicule électrique à hydrogène de Genesis se poursuivra sans changement », écrit ce journal. Un responsable du groupe a déclaré : « La réorganisation de l’hydrogène en novembre visait également à rehausser le statut de la division concernée. Cela arrive », a-t-il précisé.

D’ailleurs, ce quotidien donne des indications sur l’organisation de la recherche autour de l’hydrogène. « Le groupe Hyundai Motor a promu Park Jung-guk, vice-président de la R&D, au poste de directeur général. Juste avant cela, le président Park a été nommé directeur général de l’activité hydrogène nouvellement créée, et le vice-président Kim Se-hoon, qui avait dirigé la division existante des piles à combustible à hydrogène, a décidé de prendre en charge uniquement le développement technologique et a été nommé en tant que le chef du centre de développement des piles à combustible à hydrogène sous le président Park. En outre, le vice-président Lim Tae-won, qui a été promu directeur général lors de cette nomination de fin d’année, a pris la tête de la division commerciale des piles à combustible à hydrogène en charge de la stratégie commerciale et des opérations liées à l’hydrogène », écrit le journal.

Hyundai devrait par ailleurs légèrement retarder son projet de lancer tous les nouveaux véhicules Genesis à partir de 2025, uniquement en tant que véhicules électriques ou véhicules à pile à combustible à hydrogène.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting