La voiture de K 2000 en version hydrogène

Spécialisée dans le rétrofit électrique, et basée aux Brouzils (Vendée), la société E-Neo entend se lancer dans l’hydrogène. Elle a en projet la conversion de camions avec une pile à combustible sur la base de véhicules de marques Renault, Scania et Daf. Mais il en est un autre qui devrait attirer l’attention. E-Neo souhaite en effet transformer une Pontiac Firebird en voiture à hydrogène. Nom de code : K2020.

Pour les non initiés, cette voiture de sport issue du groupe General Motors était le bolide de la série TV K2000. Alias Kitty, c’était une voiture futuriste, capable de rouler toute seule et de parler à son propriétaire. En guise de clin d’oeil, le PDG Jérémy Cantin a repris le nom et l’a baptisée en référence de l’année en cours. Ce qui évoque le futur, c’est bien sûr l’hydrogène. Au stade actuel, cette Pontiac a été transformée en voiture électrique et sert de démonstrateur. Elle a pour le moment un modeste moteur de 88 kW. L’objectif est d’installer un moteur électrique plus puissant et d’ajouter une pile à combustible en guise de prolongateur d’autonomie, en lien avec des réservoirs d’hydrogène.

E-Neo recherche un sponsor pour mener à bien ce projet, qui est mené avec Team VE, afin d’engager le véhicule en compétition sur des courses d’endurance dans la catégorie GT4. La future K2020 n’aura qu’une place, dans un souci d’allègement, et s’enrichira par ailleurs d’une boîte séquentielle (au lieu de la boîte mécanique actuelle à 5 vitesses).

En tant que cofondateur de l’association AIRE et ayant participé à la rédaction du texte qui a autorisé en France le retrofit électrique, Jérémy Cantin attend pour la fin de l’année ses piles. Il prévoit la sortie en mars 2021 des premiers camions. Il a aussi en projet de convertir des autocars, des bennes à ordures et d’autres engins encore.

 

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting