Le Mercedes GLC à hydrogène confirmé pour 2017

Mercedes-Benz GLC 220 d 4MATIC; Selenitgrau/Designo Leder schwarz/Platinweiß

A l’occasion du salon de Detroit, où Audi présentait par ailleurs un SUV embarquant cette technologie, le patron de la recherche firme à l’étoile, Thomas Weber, a confirmé ce qui n’était jusqu’à présent qu’une rumeur : le développement d’un véhicule à hydrogène sur la base du GLC. La version avec pile à combustible sera donc bien exposée au salon de Francfort, à l’automne 2017, avec un lancement dans l’année qui suivra.

La phase de développement du GLC h en est à la moitié.

Selon les informations communiquées par Mercedes, ce SUV sera équipé de la dernière technologie de pile à combustible disponible avec une taille réduite de façon significative. Une façon de montrer que le constructeur allemand, qui a été pendant un temps en pointe sur ce créneau (mais qui a laissé Audi mettre la main sur les brevets de Ballard), est de retour dans la course. Par ailleurs, M. Weber a précisé que l’autonomie sera comprise entre 400 et 480 km.

Reste à voir si Nissan et Ford, qui sont en principe liés à Mercedes par un accord de coopération sur ce type d’énergie, ont un calendrier similaire.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting