Les actionnaires se prononceront le 15 juillet sur la fusion entre Hyzon et DRCB

La SEC (Securities and Exchange Commission), le gendarme de la bourse américaine, a donné son feu vert. Elle a envoyé à Decarbonization Plus Acquisition Corporation (DCRB), une firme financière, la procuration qui permet d’informer les actionnaires en vue du projet de fusion avec Hyzon Motors. Ils se prononceront le 15 juillet lors d’une réunion qui sera organisée en mode virtuel. L’objectif est d’approuver ce rapprochement et de côter rapidement la nouvelle entité issue de la fusion sur le NASDAQ.

Les dirigeants de DCRB pensent que la fusion va dans l’intérêt des actionnaires et appellent à voter oui. La firme soutient les projets de décarbonation dans plusieurs secteurs industriels (agriculture, transport, industrie, bâtiment…). Pour sa part, Hyzon Motors, qui a son siège dans l’Etat de New-York et des antennes en Europe, à Singapour, En Chine et en Australie, veut développer dans le monde entier sa technologie de pile à combustible dans la mobilité lourde.

Nikola avait également utilisé une firme financière spécialisée dans les fusions – VectoIQ Acquisition Corp – pour entrer en bourse.

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

H2Today / Seiya Consulting