Les aéroports de Paris se lancent dans l’hydrogène avec Air France et Airbus

Air France-KLM, la Région Île-de-France, Choose Paris Region, le Groupe ADP et Airbus lancent un appel à manifestation d’intérêt international afin d’explorer les opportunités offertes par l’hydrogène sur les aéroports franciliens et relever le défi de la décarbonation des activités du transport aérien.

Les partenaires disent vouloir « anticiper et accompagner les évolutions qui devraient permettre de transformer les aéroports parisiens en véritables hubs hydrogène' »

Cet appel à manifestation d’intérêt s’articule selon trois thématiques :
– le stockage, le transport et la distribution de l’hydrogène (gazeux et liquide) en milieu aéroportuaire (systèmes de stockage, micro-liquéfaction, avitaillement des avions, etc.) ;

– la diversification des usages de l’hydrogène dans les domaines aéroportuaire et aéronautique (véhicules et engins d’assistance en escale, transports ferrés sur les aéroports, alimentation énergétique de bâtiments ou d’avions lors des opérations en escale, etc.) ;

– l’économie circulaire autour de l’hydrogène (récupération de l’hydrogène dissipé lors d’un avitaillement en hydrogène liquide, valorisation d’un co-produit d’une réaction en vue de produire de l’hydrogène décarboné, etc.).

Les candidatures seront ouvertes du 11 février au 19 mars 2021, via le site h2hubairport.com et les projets retenus seront annoncés fin avril.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting