Lhyfe a démarré la production d’hydrogène vert en Vendée

Selon Ouest France, la start-up de Nantes a démarré la production d’hydrogène vert à partir d’électricité » générée par des éoliennes en bord de mer sur le site de Bouin, en Vendée. « Les premiers 600 kg ont été produits en août », annonce Matthieu Guesné, le fondateur de Lhyfe. Fin septembre, au moment de l’inauguration du site, « la capacité sera de 300 kg par jour, sachant qu’un kilo d’hydrogène est équivalent à 7 l d’essence ». « Nous prévoyons, en 2022, de monter à une tonne par jour pour répondre aux commandes », poursuit le PDG de l’entreprise. Lequel précise qu’il a déjà des clients qui se sont équipés « du chariot élévateur au camion ».

Lhyfe a levé 8 millions d’euros pour réaliser cette usine qui « consomme 2,5 mégawatts, l’équivalent de huit zones industrielles ».

Toujours selon Ouest France, Lhyfe est en train de développer soixante usines en Europe, du Danemark au Portugal. « Le site de Bouin démontre que l’on est capable de fabriquer de l’hydrogène vert, un carburant qui émet zéro CO2, quand l’avenir de la planète est en jeu », plaide Matthieu Guesné. Le quotidien régional précise également qu’une station de distribution ouvrira à La Roche-sur-Yon, début octobre. À la pompe, « le prix sera le même qu’un plein d’essence ».

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

H2Today / Seiya Consulting