vehicle_1140

C’est la première distinction majeure obtenue par le constructeur japonais pour sa berline à hydrogène. En marge du Salon de l’Automobile de New York, la Mirai a été déclarée World Green Car of the Year par un jury de 73 journalistes issus de 23 pays.
La première vraie voiture de série conçue autour d’une pile à combustible s’est imposée devant la Chevrolet Volt de seconde génération et… la nouvelle Prius qui finit sur la troisième place du podium.

La berline de Toyota avait été dans un premier temps préférée à des hybrides rechargeables de constructeurs allemands (BMW 330e Plug-in-hybrid, Volkswagen Passat GTE, Mercedes-Benz C350 e) et à des modèles hybrides de Nissan (Murano et X-Trail Hybrid

« En tant que leader reconnu de la technologie hybride, c’est pour nous un réel honneur de recevoir une distinction d’une telle importance, » a commenté Karl Schlicht, Vice-Président Ventes & Marketing de Toyota Motor Europe. « C’est une véritable reconnaissance des efforts menés de longue date par Toyota en faveur de la pile à combustible, une solution de mobilité convaincante, sûre et pertinente qui montre la voie vers l’écovoiture ultime. »

Lancée en Europe en septembre 2015, la Toyota Mirai est déjà disponible en location longue durée ou à l’achat au Royaume Uni, en Allemagne et au Danemark. Sa commercialisation va débuter prochainement en Belgique, aux Pays-Bas, en Norvège et en Suède, ce qui portera à sept le nombre des pays européens où elle est disponible, auxquels s’ajoutent le Japon et les États-Unis.