24 h saint jo

Avez-vous entendu parler des 24 h de Saint-Jo*, près de Boulogne-sur-Mer ? C’est pourtant une épreuve unique en France. Comme aux 24 h du Mans, mais avec des voitures radioguidées à l’échelle 1/10ème, les participants s’affrontent sur un circuit indoor. La course d’endurance se tient ce week-end, les 29 et 30 avril, avec un départ le vendredi à 12h30.

Parmi les vingt-cinq petits bolides engagés, certains sont conçus de A à Z par les élèves, dans le cadre de leur cursus (sciences de l’ingénieur ou Création innovation technologique par exemple). C’est le cas des deux prototypes à hydrogène de Saint-Jo, dont le prix avoisine les 3000 € pièce. C’est un travail de haute précision avec l’intégration de pile à combustible et réservoir à hydrogène.

Selon la Voix du Nord, qui cite Daniel Kern, l’organisateur de l’épreuve, « ces protos sont les seuls capables de gagner ». « Leur conception fait qu’ils sont capables d’encaisser les chocs. Les voitures du commerce ne sont pas suffisamment résistantes », estime-t-il.

Cette année, des équipes étrangères (deux Tchèques, une Polonaise, une Slovaque) sont engagées dans le trophée H2 International des voitures roulant à l’hydrogène.

En parallèle, l’événement accueillera le 29 avril un salon sur les énergies et les véhicules du futur (avec une Kangoo H2 et des voitures électriques). Une table ronde sur la mobilité hydrogène est également prévue dans l’après-midi.

*Saint-Jo est le diminutif du lycée Saint-Joseph, à Saint-Martin-Boulogne.