24 H du Mans : la Green GT H2 entre en piste

DSC_3441

Hier soir, à 21 h 15, une voiture de course à hydrogène a pris la piste sur le tracé mythique des 24 H du Mans. La Green GT H2 a parcouru les 13,629 kilomètres du circuit avec au volant l’ancien pilote de F1 Olivier Panis. C’est la première fois qu’une voiture à énergie alternative fait un tour en lever de rideau des essais qualificatifs.

Les spectateurs ont pu remarquer le nuage de vapeur d’eau qui se formait de temps en temps à l’arrière du véhicule.

Ce coup médiatique a été rendu possible par Michelin, toujours très engagé dans l’innovation et la mobilite durable. Bibendum , est non seulement le fournisseur de pneumatiques de la Green GT H2, mais aussi son partenaire technologique, au travers de la société Symbio FCell dont il est actionnaire, et qui a développé en étroite collaboration avec Green GT la pile à combustible embarquée à bord de ce bolide.

Rappelons que la Green GT H2 avait roulé aussi dans le cadre du e-Prix de Formule E de Paris, toujours aux mains d’Olivier Panis, qui est pilote de développement et ambassadeur de l’écurie.

Voir les photos (merci à Fabio Ferrari de SymbioFCell).

Et en bonus, voici la vidéo.

By |2016-06-21T09:00:42+00:00juin 17th, 2016|Automobile|Commentaires fermés sur 24 H du Mans : la Green GT H2 entre en piste

About the Author:

Journaliste automobile depuis plus de 25 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives. Sur l'hydrogène, j'ai co-écrit un ouvrage en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Plus récemment, j'ai réalisé un livret pour l'OVE (Observatoire du Véhicule d'Enterprise).

Abonnez-vous à H2 Today (gratuit)

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Follow

Get the latest posts delivered to your mailbox: