1142-Projet-ANR-FluideSTORY

Avec le concours du BRGM (Bureau de recherches géologiques et minières), qui est l’un des principaux partenaires, avec Areva H2 GEN, un projet cofinancé par l’Agence nationale de la recherche (ANR) étudie la faisabilité d’une solution d’avenir pour le stockage souterrain d’énergie. Le concept de transformer un surplus d’électricité en méthane et de le restituer ultérieurement sous forme d’énergie électrique

L’opération se déroule en deux temps. Il s’agit d’abord de produire de l’hydrogène et de l’oxygène par électrolyse de l’eau, puis du méthane par réaction de l’hydrogène avec du CO2. Le méthane alimente ensuite une turbine pour produire à nouveau de l’électricité. Ce procédé implique le stockage temporaire, massif et réversible d’une grande quantité de fluides (oxygène, CO2 et méthane).

Il est envisagé de stocker ces fluides en cavités creusées dans les couches profondes de sel, du même type que celles utilisées aujourd’hui pour le stockage d’hydrocarbures (réserves stratégiques, stockage saisonnier).

Le projet comporte ainsi un volet économique pour estimer les besoins en termes de stockage et le contexte énergétique dans lequel le procédé pourrait apporter une solution. Parallèlement, un inventaire méthodique des cavités existantes et des formations susceptibles d’abriter de nouvelles cavités permettra de vérifier la disponibilité des volumes de stockage nécessaire au déploiement de cette technique, et de collecter leurs caractéristiques.

Les travaux du projet sont suivis par un comité externe composé d’industriels du secteur énergétique, auquel participent Air Liquide et Engie.