Liés par un partenariat depuis 2013, les deux constructeurs ont franchi un cap de plus en annonçant la naissance d’une joint-venture. Dotée d’un budget de 85 millions de dollars, la société Fuel Cell System Manufacturing a pour vocation de produire en masse des piles à combustible de nouvelle génération pour l’automobile. Le site de fabrication sera basé chez GM, dans l’usine de Brownstown, au sud de Detroit.

Ce n’est pas vraiment une surprise, car General Motors et Honda cumulent à eux deux 2200 brevets sur la pile à combustible. Ils travaillent depuis 20 ans sur la technologie et ont accumulé des millions de km sur route.

L’association de ces deux constructeurs va permettre de mutualiser les coûts de recherche. Honda, qui a lancé récemment sa Clarity à hydrogène, attend de cette joint-venture le développement de piles à combustible moins chères et utilisant moins de métaux précieux.

La production est attendue vers 2020. Un engagement qui montre que la technologie est donc prête pour une production en grande série.