Le constructeur japonais vient de livrer le premier bus à pile à combustible hydrogène (PAC) commercialisé sous la marque Toyota au Bureau des Transports du Gouvernement métropolitain de Tokyo. Baptisé Toyota FC Bus (pour Fuel Cell), il sera mis en service en mars sur la ligne de bus de Toei, avec un second bus qui doit être livré le même mois.

Toyota prévoit de mettre en service plus de 100 bus à hydrogène, principalement dans l’agglomération de Tokyo, en prévision des Jeux olympiques et paralympiques de 2020. L’utilisation croissante des bus à PAC dans les zones urbanisées devrait aider le grand public à mieux comprendre leur utilité dans le cadre des transports en commun. Le système de pile à hydrogène retenu est le TFCS (Toyota Fuel Cell System) initialement conçu pour la Mirai.

Le bus dispose en outre d’un système à forte capacité de distribution externe d’électricité, capable de fournir jusqu’à 9 kW de puissance et une grande quantité d’électricité : jusqu’à 235 kWh. Il pourrait ainsi servir de source d’alimentation en cas de catastrophe, par exemple auprès de refuges tels que des gymnases scolaires5, ou encore pour alimenter des appareils électroménagers dans les logements.