Annoncé aujourd’hui, à la veille de l’ouverture pour les professionnels du salon de Genève, le rachat d’Opel/Vauxhall par PSA fait du constructeur français le N° 2 en Europe. L’accord va permettre de faire des économies d’échelle au niveau des achats et de la recherche.

Un autre volet de l’accord stipule que GM et PSA prévoient également de collaborer au déploiement de technologies liées à la voiture électrique. Le constructeur français pourrait éventuellement s’approvisionner à long terme en systèmes de piles à combustible auprès de la coentreprise GM/Honda.  Une façon pour PSA de se positionner sur l’hydrogène, en laissant le soin à des partenaires de mener les efforts en recherche.