De retour à Genève, où elle avait présenté sa technologie l’an dernier, la firme chinoise révèle la version définitive de son premier modèle. Baptisée Ren, cette supercar électrique puise son inspiration dans le milieu de l’aéronautique avec la présence de véritables cockpits permettant d’accueillir entre un trois passagers selon sa configuration. L’auto a été conçue par les frères Giugiaro et le spécialiste en ingénierie L.M. Gianetti.

Animée par deux, quatre ou six moteurs électriques de 160 kW, la Ren cumule jusqu’960 kW de puissance, soit 1287 chevaux et 2340 Nm. De quoi lui permettre d’accélérer de 0 à 100 km/h en 2.5 secondes et de filer en vitesse de pointe à 320 km/h.

La Techrules Ren repose sur un système de prolongateur d’autonomie servant à produire l’électricité nécessaire à la recharge des batteries, grâce à une (ou deux) turbine(s) de 30 à 80 kW, intégrée(s) au véhicule. C’est ce que la compagnie chinoise appelle le système TREV (Turbine-Recharging Electric Vehicle). A ce stade, la micro-turbine est alimentée par du gazole. Avec 80 litres de carburant, elle peut produire du courant électrique pendant 2000 km. Mais, à terme, le système pourrait recourir à d’autres types de carburants comme  le gaz naturel liquéfié ou l’hydrogène. Avec ce dernier, le fonctionnement se ferait alors en mode zéro émission.

Voir les photos.