Mythes et réalités : c’est sous ce titre un peu étrange (on est dans la réalité déjà, dans de nombreux secteurs) que le pôle de compétitivité Mov’eo organise, en partenariat avec la Région Normandie, l’Avere-France et Énergies Normandie, un séminaire d’échanges sur le thème de l’hydrogène dans les transports. Il aura lieu le 17 mai prochain à l’hôtel de région de Rouen, sur inscription.

Cette journée thématique a pour objectif de faire un point sur les utilisations actuelles et à venir de l’hydrogène dans les transports. Elle donnera la parole à de nombreux acteurs, publics comme privés, qui apporteront leur éclairage, leur retour d’expérience ou tout simplement leurs idées sur le sujet.

Parmi les intervenants, on note la présence d’experts de l’ADEME, de l’AFHYPAC, d’Air Liquide (Régis Saaadi est le président du cluster normand), du CEA, d’Hydrogen Europe, du pôle Tennerdis, ou encore de Symbio. La Poste, qui joue le rôle de banc de test, donnera son retour d’expérience. Il est intéressant de noter que le secteur automobile sera représenté par Toyota, mais aussi par la PFA, dont les deux représentants (Jean-Luc Brossard et Nicolas Leclère) travaillent par ailleurs chez PSA, ainsi que par les équipementiers Faurecia et Plastic Omnium. Il y aura aussi le patron de la STEP, Mathieu Gardies, qui exploite à Paris le service de taxis HYPE avec une flotte de Hyundai.

Un représentant de Total sera même là pour évoquer le déploiement des stations à hydrogène.

Peut-être que ce genre de conférence va justement mettre fin aux idées reçues.