Hier; en présentant son Plan Climat, le ministre de l’Ecologie Nicolas Hulot a annoncé la fin de la vente des moteurs essence et Diesel en 2040. Il n’a pas précisé comment le gouvernement préparerait la transition, ni s’il aiderait la filière de l’électromobilité (dont celle de l’hydrogène).

Mais, en tout état de cause, c’est un signal clair envoyé en faveur des énergies alternatives. L’horizon 2040 est plus réaliste que celui de 2025, annoncé par la Norvège. D’ici un quart de siècle, il est évident que la pile à combustible aura énormément progressé et que le réseau de stations H2 aura pu être mis en place.

A ce stade, Nicolas Hulot annonce simplement des Assises de la Mobilité à la rentrée pour réfléchir à l’horizon 2030. Il souhaite également une neutralité carbone en 2050.