Invité ce matin sur RTL, le ministre de la Transition Energétique est revenu sur ses annonces concernant la fin de la vente des voitures à moteur essence et Diesel en 2040. Il a estimé que la mobilité électrique serait à terme le modèle dominant.

Au passage, Nicolas Hulot a glissé que l’hydrogène était « sous-estimé ». Le ministre pense que cette forme d’énergie s’appliquera pour les voitures, mais aussi les camions, les navires* et à terme à bord des avions.

*Nicolas Hulot est bien placé pour le savoir, puisqu’il est le parrain d’Energy Observer, le premier bateau autonome en énergie et fonctionnant notamment à l’hydrogène.