Cette année, c’est une Tesla S qui a remporté le 2ème e-Rallye de Monte-Carlo, avec l’équipage Didier Malga et son co-pilote Anne-Valerie Bonnel (Red Cow Racing). Ils s’imposent devant une BMW i3 et une Toyota Mirai engagée par Air Liquide. Le podium est 100 % tricolore.

A noter que les autres voitures à l’hydrogène finissent aux 16e, 17e, 18e, 34e et 37e places. La pile à combustible s’incline donc devant la batterie cette année, contrairement à l’édition 2016, mais le rallye a permis une nouvelle fois de montrer que l’hydrogène est une solution crédible.

Air Liquide n’a d’ailleurs pas manqué l’occasion de présenter les avantages de cette solution au Prince Albert.