On a appris que l’énergéticien avait conclu avec Total un accord en vue de la cession de ses activités amont de Gaz Naturel Liquéfié (GNL).

En parallèle, ENGIE accélère son développement dans la chaîne aval du gaz et annonce ce jour se doter d’une entité dédiée au développement de l’hydrogène renouvelable, appelé à jouer un rôle croissant dans la révolution énergétique. Cette entité, à vocation mondiale, coordonnera les développements du Groupe dans le domaine de l’hydrogène, développera directement les projets industriels majeurs de production, transport et vente d’hydrogène, et contribuera ainsi à accélérer le développement de cette énergie d’avenir.

Dans ce cadre, ENGIE a également conclu un accord avec Total dans le domaine des gaz verts. Cet accord prévoit, pour une durée initiale de dix ans, qu’ENGIE devienne le fournisseur prioritaire de Total pour tout nouveau projet d’approvisionnement de ses projets en hydrogène d’origine renouvelable et en biogaz. Cet accord permettra notamment la promotion de l’usage des gaz verts pour la mobilité, en tant que sources abordables, propres et compétitives.