L’énergéticien a procédé juste avant les fêtes à une série de nominations. On relèvera notamment que, depuis le 1er janvier, Michèle Azalbert est Directrice Générale de la business unit d’ENGIE, en cours de création, dédiée à l’hydrogène renouvelable. Auparavant, elle occupait depuis janvier 2013 le poste de CEO (Chief Operating Officer) de la Business Unit Global LNG d’ENGIE. On se souvient que le groupe a vendu ses activités à Total, concernant les activités en amont pour sa branche sur le gaz naturel liquéfié. Il a décidé de se concentrer sur les activités en aval du gaz, en particulier sur l’hydrogène.

Ingénieur en informatique et diplômée d’HEC, Michèle Azalbert a occupé différentes responsabilités dans le domaine de la trésorerie, du financement et de la gestion des risques de marchés, chez Elf Aquitaine, Sanofi puis Suez (qui a depuis rejoint le giron du groupe ENGIE).