Dans le cadre du salon de Detroit, qui reste le premier événement automobile de l’année, la griffe haut de gamme de Toyota vient de dévoiler le concept LF-1 Limitless. Si ce véhicule innove par sa technologie (conduite autonome, navigation en 4 D….), c’est sous le capot qu’a lieu la véritable révolution. Lexus ne propose pas moins de 5 motorisations au choix. Le client pourra opter pour de l’essence, de l’hybride, de l’hybride rechargeable, de l’électrique à batterie ou pour la pile à combustible.

Une seule silhouette, 5 motorisations. Lexus adopte le même schéma que bon nombre de constructeurs, qui préfèrent opter pour une même base plutôt que de multiplier les modèles spécifiques, plus difficiles à amortir. Ce concept va dans le sens de ce que Toyota annonçait récemment, quand il disait que chaque modèle de la marque mère et de Lexus serait disponible dans des versions électrifiées à partir de 2025.

Lexus ne précise pas pour autant dans quel délai il proposera de l’hydrogène, même si on peut estimer que cela ne saurait tarder, à deux ans des JO de Tokyo…