Lors du salon international Singapore Airshow 2018, qui avait lieu du 6 au 11 février, trois start-up françaises ont annoncé leur accord avec une entreprise locale pour concevoir des drones à hydrogène. Il s’agit d’ERGOSUP (concepteur et fabricant d’électrolyseurs haute pression), Ad-Venta  (stockage d’hydrogène) et Airborne Concept (concepteur de drones). Ces sociétés forment le consortium FLY-HY avec HES Energy Systems (filiale de H3 Dynamics), qui produit des piles à combustible ultra légères à Singapour. L’entreprise a d’ailleurs ouvert sa filiale française en 2017.

Cette association intervient alors que vient d’être lancée l’année de l’innovation France – Singapour. .

Les acteurs réunis au sein de FLY-HY proposent une solution énergétique complète et clé en main rendant possible l’usage de drones professionnels électriques à l’autonomie étendue pour des applications industrielles d’inspection et de surveillance.

Dans le cadre de ce consortium, le prototype de démonstration sera développé avec le fabricant français de drones DELAIR. Cela permettra de faire le lien avec le projet HyDRONE, qui est un sous-projet du métaprojet HyPORT en Occitanie, qui a été labellisé suite à l’appel « territoires hydrogène » en 2016. ERGOSUP profitera du développement de ce drone à hydrogène pour élaborer une station de remplissage à 300 bars, attendue pour 2019. Le tour de table de financement de ce développement est en voie de finalisation. Ce sera pour la start-up un premier pas avant de pouvoir décliner ce concept sur d’autres marchés.