Repéré sur le Bulletin Officiel des Annonces des Marchés Publics (BOAMP), « un accord-cadre relatif à l’acquisition de véhicules neufs de différentes catégories et de matériels accessoires pour le transport urbain et interurbain de voyageurs » vient d’être édité par la Centrale d’Achat des Transports Publics (CATP). Il confirme l’intérêt de la France pour l’hydrogène, car des lots concernant des bus avec pile à combustible de longueurs différentes (10,5 m, 12 m et 18 m) sont officiellement lancés. D’une durée de 24 mois, et reconductible, les contrats s’inscrivent dans un projet/programme financé par des fonds de l’Union européenne.

L’avis concerne aussi des bus micro-hybrides et au gaz fonctionnant de concert avec une technologie d’hybridation légère.