A l’occasion de la foire de Hanovre, le consortium H2 Mobility Germany* a annoncé la construction de 6 nouvelles stations hydrogène en Allemagne dans les villes de Erfurt, Dortmund, Duisburg, Mönchengladbach, Passau, et Rastatt. Ces stations seront mises en service en 2019. Elles vont venir compléter un réseau qui compte actuellement 43 stations en service dans tout le pays.

En tant que membre d’H2 Mobility, Air Liquide apporte sa technologie et son expérience pour soutenir le déploiement de ces stations à hydrogène en Allemagne. 4 de ces nouvelles stations seront d’ailleurs équipées de la technologie du groupe français (celles de Dortmund, Duisburg, Mönchengladbach et Passau). Il avait déjà contribué à la construction de 8 stations dans le cadre du Clean Energy Partnership (CEP) entre 2012 et 2017, qui ont été intégrées au réseau H2 Mobility au début de cette année. Air Liquide a par ailleurs déjà fourni sa technologie à 3 stations du consortium H2 Mobility déjà en opération (Frankfurt am Main, Wendlingen, Ingolstadt), ainsi qu’à 10 autres stations qui devraient être ouvertes d’ici fin 2018.

D’ici 2019, l’Allemagne devrait compter 100 stations d’hydrogène, avec le soutien du gouvernement allemand et de l’Union européenne. L’objectif est d’arriver à 400 en 2023, afin de satisfaire aux besoins du parc prévu à cette échéance.

*L’entreprise commune H2 Mobility réunit Air Liquide, Daimler, Linde, OMV, OMV, Shell et Total.