Dans un entretien au Journal de l’Automobile, le Président du CNPA (Conseil National des Professionnels de l’Automobile) revient sur le contrat stratégique pour la filière automobile. C’est l’occasion pour Francis Barthomomé de souligner l’importance d’une diversité de solutions pour accompagner la transition énergétique. « Ce que nous demandons, c’est surtout la neutralité technologique : l’ensemble des partie prenantes ont bien souligné que l’électrique n’était pas la seule solution à la diversification du parc automobile français, déclare-t-il. L’hydrogène, et même le thermique, dont le diesel Euro-6, font aussi partie des réponses », a-t-il dit au JA.

« En effet, même à raison de 5 % du marché et 100 000 unités, l’électrique ne sera la seule solution pour renouveler le parc », souligne le Président du CNPA.

Et Francis Bartholomé de poursuivre : « nous souhaitons mettre l’accent sur le développement de la pile à combustible. Il existe une véritable opportunité avec cette énergie, qui permet de parcourir des trajets plus importants, notamment par rapport à l’électrique ».