La célèbre école d’ingénieurs a été invitée à l’occasion du Grand Prix de France de F1, qui se dispute ce week-end au Castellet. L’ESTACA a été conviée pour présenter un prototype de véhicule à haut rendement énergétique alimenté par de l’hydrogène.

Cette présentation se fait dans le cadre d’un partenariat avec la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, la chambre de commerce et d’industrie et le circuit Paul Ricard.

Rassemblés au sein de l’association PV3e (Projet de Véhicules Energétiques des Élèves de l’ESTACA), ils ont en effet développé un véhicule alimenté par de l’hydrogène qui approvisionne une pile à combustible utilisée comme générateur d’énergie électrique pour le moteur. Ce véhicule concourt par ailleurs au Shell Eco Marathon, dont l’objectif est de parcourir la plus grande distance en consommant le moins d’énergie possible.

Cette technologie peut être adaptée à la compétition automobile, comme le montre la récente décision de l’ACO de créer une catégorie pour l’hydrogène aux 24 h du Mans, à l’horizon 2024. Pour sa part, l’ESTACA développe également des partenariats avec des entreprises investies en Formule E.