Le salon de l’auto de Tours s’ouvre (un peu) à l’hydrogène

Organisé du 19 au 22 octobre, le salon de l’auto de Tours proposera à ses visiteurs de découvrir les innovations pour les véhicules de demain : à énergie solaire ou à hydrogène. Sur le LAB de l’Auto, le public pourra appréhender ce que seront les carburants dans un avenir pas si lointain. Sur l’hydrogène, par exemple, la Touraine est au cœur du sujet. Le CEA (Commissariat à l’Energie Atomique) de Monts, qui est précurseur dans ce domaine, en raison de son expertise sur les réservoirs et la pile à combustible, sera présent pour informer le public et répondre aux questions. Le CEa expose une Kangoo ZE avec un prolongateur d’autonomie de Symbio.

Il faut savoir par ailleurs que le site de Sorigny, au sud de Tours, près de l’autoroute A10, ouvrira une station à hydrogène vers le mois de novembre.

En attendant ces technologies, le conducteur pourra retrouvera des voitures hybrides et électriques sur l’Espace Mobilité Responsable du Salon de l’Auto 2018. On peut même voir sur ce pôle une Toyota Mirai à l’hydrogène.

By |2018-10-20T12:39:07+00:00octobre 19th, 2018|Automobile|Commentaires fermés sur Le salon de l’auto de Tours s’ouvre (un peu) à l’hydrogène

About the Author:

Journaliste automobile depuis plus de 25 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives. Sur l'hydrogène, j'ai co-écrit un ouvrage en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Plus récemment, j'ai réalisé un livret pour l'OVE (Observatoire du Véhicule d'Enterprise).

Abonnez-vous à H2 Today (gratuit)

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Follow

Get the latest posts delivered to your mailbox: