Par la voix de son PDG Guillaume Pepy, qui était l’invité le 16 novembre de RTL, on a appris que la SNCF allait investir pour sortir du diesel d’ici 2035. Le patron de l’opérateur ferroviaire a rappelé que les transports représentaient 29 % des émissions de gaz à effet de serre et que 25 % des trains roulaient au diesel.

La SNCF va donc investir sur le train à hydrogène. « On va, dès le début de l’année prochaine, arrêter le fonctionnement du train puis passer commande à l’été de prototypes à l’été, ce sera probablement des prototypes Alstom, on aura des prototypes en France début 2022 », a dit Guillaume Pépy. « Pour mettre cette technologie sur le train, il y a pleins de problèmes à résoudre, où va-t-on mettre les stations-services, les règles de sécurité (…) on va s’y engager à fond parce que c’est une vraie solution », a-t-il ajouté.