La SNCF confirme son intérêt pour le train à hydrogène

Par la voix de son PDG Guillaume Pepy, qui était l’invité le 16 novembre de RTL, on a appris que la SNCF allait investir pour sortir du diesel d’ici 2035. Le patron de l’opérateur ferroviaire a rappelé que les transports représentaient 29 % des émissions de gaz à effet de serre et que 25 % des trains roulaient au diesel.

La SNCF va donc investir sur le train à hydrogène. « On va, dès le début de l’année prochaine, arrêter le fonctionnement du train puis passer commande à l’été de prototypes à l’été, ce sera probablement des prototypes Alstom, on aura des prototypes en France début 2022 », a dit Guillaume Pépy. « Pour mettre cette technologie sur le train, il y a pleins de problèmes à résoudre, où va-t-on mettre les stations-services, les règles de sécurité (…) on va s’y engager à fond parce que c’est une vraie solution », a-t-il ajouté.

 

By |2018-12-04T12:57:33+00:00novembre 18th, 2018|Transports|Commentaires fermés sur La SNCF confirme son intérêt pour le train à hydrogène

About the Author:

Journaliste automobile depuis plus de 25 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives. Sur l'hydrogène, j'ai co-écrit un ouvrage en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Plus récemment, j'ai réalisé un livret pour l'OVE (Observatoire du Véhicule d'Enterprise).

Abonnez-vous à H2 Today (gratuit)

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Follow

Get the latest posts delivered to your mailbox: