La marque coréenne prévoit de produire 500 000 véhicules par an d’ici 2030, à la fois des voitures et des utilitaires. Hyundai est convaincu que l’hydrogène va décoller à cet horizon, avec une demande qui devrait concerner deux millions de véhicules dans le monde. Souhaitant devenir le leader de ce marché, il va investir près de 6 milliards d’euros dans la recherche et le développement de ses capacités de production.

Le constructeur veut en fait produire 700 000 piles à combustible par an d’ici 2030. Il entend en faire profiter d’autres constructeurs comme par exemple Audi avec il a un partenariat, mais aussi les fabricants de drones et de navires.