Le président de la Corée du Sud, Moon Jae-in, a annoncé une feuille de route très ambitieuse sur l’hydrogène. Celle-ci a pour objectif d’atteindre un parc de 80 000 véhicules à piles à combustible d’ici à 4 ans et vise une production de 100 000 véhicules par an en 2025 (dont 40 % pour l’export).

Actuellement, le parc de véhicules à hydrogène en Corée du Sud ne s’établit qu’à 2 000 unités environ.

Le gouvernement veut également accorder des aides pour les taxis et camions à hydrogène. Par ailleurs, le nombre d’autobus à pile à combustible dans le pays devrait atteindre 2 000 unités d’ici à 2022 et 820 fourgons de police devraient être remplacés par des modèles à hydrogène d’ici à 2021. A l’horizon 2040, M. Moon vise même un parc de de 6,2 millions de véhicules à hydrogène dans le pays et 1 200 stations de remplissage.

Le président sud-coréen a ainsi affirmé la détermination du gouvernement à développer une “économie de l’hydrogène”.