Le groupe coréen a formé un consortium avec 5 entreprises internationales (le fournisseur français de gaz Air Liquide, l’entreprise norvégienne d’infrastructures de recharge pour véhicules à hydrogène Nel, le producteur de poids lourds à hydrogène américain Nikola, le groupe pétrolier néerlandais Royal Dutch Shell et le constructeur japonais Toyota) pour fixer des normes de recharge pour les utilitaires à hydrogène.

Cette collaboration a pour objectif de créer une technologie universelle pour la recharge des autobus et poids lourds avec des motorisations à hydrogène.

Les six entreprises prévoient de développer des composants clés pour les infrastructures de recharge des véhicules à piles à combustible ainsi que la technologie de recharge à 700 bars
nécessaires pour les véhicules industriels.