Hier, un séminaire «L’hydrogène au service des transitions régionales» a été organisé à Paris par Régions de France et l’Association française pour l’hydrogène et piles à combustible (AFHYPAC). L’objectif était de mettre en lumière le rôle pionnier des Régions dans le soutien à la structuration d’une filière hydrogène verte et compétitive en France. Elles portent en effet des projets de déploiement de solutions hydrogène adaptés aux spécificités de leurs territoires.

Bon nombre de régions explorent ainsi l’intégration de l’hydrogène comme vecteur de stockage de l’énergie solaire ou éolienne, pour en particulier améliorer l’autonomie énergétique des zones insulaires. Elles préparent aussi l’arrivée de trains à hydrogène sur les lignes régionales pour prévoir la fin du diesel pour les TER. Elles développent par ailleurs des écosystèmes territoriaux permettant le déploiement de véhicules à hydrogène et de stations de recharge, et dans lesquels l’hydrogène décarboné est au cœur de hubs énergétiques et industriels forts.

Ces projets régionaux constituent les premières briques de structuration d’une filière française de l’hydrogène qui contribuera à un mix énergétique plus diversifié. Mais, ils nécessitent des moyens financiers appropriés pour accompagner industriels et porteurs de projets dans l’accomplissement des objectifs du Plan national de déploiement de l’hydrogène lancé le 1er juin 2018.

Les Régions de France sont d’ores et déjà investies dans cet effort financier. L’Etat s’est engagé au travers d’une enveloppe de 100 millions d’euros dès 2019. Dans un courrier conjoint adressé au Premier ministre, les Présidents Hervé Morin (Régions de France) et Philippe Boucly (AFHYPAC) saluent cet engagement et « appellent de leurs vœux sa pleine concrétisation, mais surtout sa pérennisation pour les prochaines années ». Une ambition forte qui permettra d’atteindre les objectifs de l’Accord de Paris et du Plan Climat.

Lire le courrier adressé au Premier Ministre