Il y a tout juste 2 ans, le 14 avril 2017, le premier navire hydrogène autour du monde touchait l’eau pour la première fois après un chantier de plusieurs années. L’événement s’est déroulé à Saint-Malo, en présence d’un nombreux public et des partenaires de l’expédition.

Depuis, ce sont plus de 10 000 milles nautiques qui ont été parcourus en France, en Méditerranée puis à présent en Europe du Nord, sans émettre de gaz à effet de serre ni de particules fines, grâce à un mix d’énergies renouvelables couplé à un système de stockage hydrogène, inédit sur un bateau.

Cette Odyssée pour le futur, qui se double d’un un tour du monde à la rencontre des solutions pour la planète, a suscité l’intérêt du public, des entreprises et des collectivités pour ce projet. Mais surtout, il a prouvé que l’hydrogène et les énergies renouvelables sont des solutions viables pour un futur et une mobilité plus propre, en mer comme à terre. Il faut noter qu’Energy Observer a reçu le Haut Patronage du Président de la République française, Emmanuel Macron, ainsi que le soutien officiel de l’Union Européenne, de l’UNESCO et de l’IRENA.