DSCN0066

A l’occasion du Congrès ITS de Bordeaux, qui avait lieu la semaine dernière, le vélo à hydrogène a créé le buzz. Si l’on en croit La Tribune, La Poste serait même sur les rangs pour le tester. Le vélo Alpha, qui intègre une pile à combustible développée par Pragma Industries, serait une alternative crédible pour remplacer les vélos électriques conventionnels.

« La Poste est le groupe qui possède la plus grande flotte de véhicules électriques au monde avec notamment 18 000 vélos à assistance électrique, explique Pierre Forté, le PDG de Pragma. L’Alpha pourrait résoudre de nombreux problèmes auxquels la société est confrontée à cause de ces vélos électriques actuels. En premier lieu l’autonomie, les postiers utilisent deux batteries par tournée, et même trois sur certains trajets. C’est une perte de temps et de rentabilité conséquente, souligne-t-il. Nous sommes en ce moment en train de développer un vélo spécifique à La Poste. Une dizaine de vélos seront testés pendant trois ans autour de Bayonne dans la région Aquitaine », conclut le chef d’entreprise.